La bille bleue

En 1972, alors qu’il gagne la lune, l’équipage d’Apollo 17 photographie pour la première fois de l’histoire, la terre entièrement éclairée par l’astre solaire. Il la surnomme La bille bleue. Si à 45 000 kilomètres de distance, notre planète ressemble à une minuscule bille de verre, à hauteur d’homme, c’est une impressionnante colonie comptant plus de 7 milliards d’individus. Parce qu’elle se passionne pour la planète et ceux qui l’habitent, La bille bleue est aussi le nom d’affaires de la documentariste canadienne Hélène Choquette.

In 1972, on is way to the moon, the crew of Apollo 17 photography for the first time in history, planet Earth fully illuminated by the sun. They give it the name The Blue Marble. If at 45 000 miles away, our planet looks like a tiny marble of glass, at eye level, this is an impressive colony of more than 7 billion people. Because she has a fascination of the world and its inhabitants, La bille bleue (French translation of the Blue Marble) is the name the Canadian documentary filmmaker Helene Choquette chose for her company.

 Bleue